slogan
Espace membre

Identification et Valorisation de pratiques innovantes

 

Révolution Educative s’appuie sur une conviction : une meilleure valorisation des savoirs et des savoir-faire et du savoir-être constitue la première étape d’un progrès en matière de politique éducative. C’est pourquoi il se veut aussi le relais des bonnes pratiques telles qu’elles peuvent exister au niveau européen, la mise en avant d’initiatives probantes et pertinentes étant une stratégie de choix pour faire évoluer les mentalités et renouveler la pensée de l’éducation.

Dans cette optique de valorisation, la diffusion de la recherche constitue également une priorité pour Révolution Educative, diffusion qui participe aussi au nécessaire rapprochement entre monde académique et monde économique.

 

L’identification et la valorisation de pratiques innovantes permet de proposer des exemples et des sources d’inspiration pour faire évoluer l’École de demain.

 

Le recueil de bonnes pratiques que nous proposons et renouvelons régulièrement ouvre les pistes de réflexion permettant de concevoir et mettre en œuvre des pratiques innovantes afin de réformer le système éducatif français traditionnel. 

 

Il faut l’appréhender comme un outil permettant de mieux adresser les problématiques liées à l’enseignement de la maternelle au post doc et d’identifier les leviers sur lesquels il est possible d’agir pour rendre son fonctionnement plus efficace et démocratique.

 

Il ne constitue en aucune manière un référentiel qui devrait être appliqué directement mais une proposition d’actions innovantes. En effet, si elle n’a pas pour objectif de formuler des recommandations, elle propose d’élargir la perspective en exposant des pratiques qui existent dans certains établissements français mais également à l’international afin d’apporter un éclairage aux différents acteurs investis dans l’éducation en France et à l’étranger.

 

Ces bonnes pratiques sont identifiées aussi bien en maternelle, lycée, entreprise que dans le secteur de la recherche et peuvent prendre la forme d’expériences, de programmes, de formations, de projets collaboratifs…

 

A titre d’exemple le programme « Ecoles Innovantes » pourrait inspirer certaines initiatives. Il s’inscrit dans le programme « Partners in Learning » au travers duquel Microsoft engage d’importants investissements matériels dans les écoles pour développer la formation dans les technologies. Une école primaire située à Amiens profite actuellement de cette initiative pour engager des réflexions autour des pratiques enseignantes, et de l’utilisation des TICE pour mieux faciliter la mise en œuvre d’une différenciation et la prise en compte des élèves dans leur diversité.

 

Un autre exemple pourrait être celui du modèle des Social Impact Bonds. Ceux-ci permettent à des investisseurs privés de financer des projets d’organisations à but non lucratif à travers des obligations émises par la puissance publique, en se basant sur la complémentarité des différents financeurs

 

Enfin un dernier exemple pourrait être l’initiative des conventions ZEP mises en place par Richard Descoings, l’ancien directeur de Sciences Po visant à accueillir des élèves issus de ZEP à Sciences Po grâce à des bourses complètes et une procédure d’admission adaptée.  

 

Nous vous invitons à nous envoyer vos contributions en décrivant les programmes et expériences que vous jugez pertinentes afin de les valoriser à travers le site de Révolution Educative.

 

Sondage

Que pensez-vous de la refondation pour l'école ?

Très bien
Bien
Moyen
Mauvais

Réseaux sociaux

Suivez-nous sur :

FacebookTwitter